DIOR

Défilé Printemps Eté 2020

IMMERSION BOTANIQUE

Célébrer la nature, avec sens et élégance en résonnance avec la force de caractère d’une femme libre, courageuse et Résistante émérite. En hommage à Catherine Dior, Maria Grazia Chiuri dévoile une collection reflet de la passion pour les fleurs de celle qui inspira Miss Dior, ici incarnée par la jardinière contemporaine, active et déterminée, évoluant avec grâce au cœur d’un bosquet paysager.

Quand itinérance boisée rime avec conscience et responsabilité, la femme jardinière imaginée par Maria Grazia Chiuri arpente les allées luxuriantes de la Terre-Mère, en harmonie avec le cycle des saisons de ce jardin inclusif. Vaillante et résiliente, Catherine Dior continue d’insuffler le pouvoir de la fleur qui, dans tout son éclat exprime tous ses états, à travers des silhouettes toniques et tout en jambe, inaugurant l’ère du végétal comme un nouveau graal.

L’esprit de la collection, où le court tutoie le long, le masculin côtoie la transparente sensualité, la légèreté appelle l’ancrage, se décline en un florilège de tenues, variant de la combinaison de coton décontractée, shorts et cabans rayés légers, aux jupes tabliers et robes, fluides, vaporeuses ou tie & dye rougeoyantes, garnies de fleurs, tantôt infusées à même la toile, tantôt brodées, réinterprétées à l’état sauvage tel un herbier merveilleux.
A nouveau, le tailleur Bar s’impose en clin d’œil à l’héritage de la Maison, revêtu de carreaux ou grosses rayures, motifs pieds de poule, sanglés de raphia, manches trois-quarts. Tulles noirs et toiles couleurs de terre déclinées en un camaïeu de bruns naturels se répondent au gré de cette déambulation botanique, qui laisse place à la vision féministe de la Directrice artistique d’une femme affirmée et engagée, ambassadrice de Gaïa, déesse nourricière et seule détentrice du pouvoir de régénérescence de la vie par la créativité d’une nature éminemment féminine.

Défilé Automne 2020

L’Homme Dior prend la vague

Quand l’élégance française rencontre la contre-culture américaine, Kim Jones invite le fondateur du streetwear Shawn Stussy himself et propose sa vision ultra-solaire d’une collection surfant sur une houle de décontraction outre-Atlantique et de savoir-faire d’exception de la Maison.

Installée à deux pas de l’Art Basel Miami, en clin d’œil à la première vocation de galeriste de Christian Dior, une lame immersive plonge le public au cœur d’une atmosphère aux teintes psychédéliques parsemées de lettres Dior revisitées par l’iconique signature du designer californien. Kim Jones réinterprète librement les codes de la Maison, dynamisés par le mouvement des sports de glisse. Surf, skate et street culture sont les maitres mots insufflés à une collection qui conjugue avec virtuosité et légèreté les rigoureux savoir-faire du passé avec l’énergie du présent.

La collection aux couleurs acidulées mêle avec jubilation mailles tricotées à la main nonchalamment portées sur shorts de jersey blanc, tailleurs fluides impeccables et sahariennes cintrées. Un ensemble d’imprimés en all over font danser les lettres Dior tel un mouvement de glisse, par le recours aux sérigraphies artisanales d’excellence, technique inspirée par le style Kasuri si cher à Monsieur Dior. Python, fleurs flamboyantes et doublures délicates sur vestes en lainages tropicales rehaussent cette déambulation créative, riche de superpositions audacieuses comme les chemises brodées à la main requérant plus de 50 heures de minutie artisanale, magnifiée par une série d’accessoires déclinant à l’infini le motif vintage créé par Marc Bohan en 1967 (cabas, Saddle, pochettes) et surmontée tantôt d’un béret français, tantôt d’un bob marin aux illustrations tutti frutti.

Et parce que la fusion France/ Amérique ne saurait se passer d’un hommage au basketball, les silhouettes masculines arborent les baskets inédites Air Jordan.

Comme une rencontre entre eau et terre qui ne manque pas d’air…

PAUL & JOE

www.paulandjoe.fr

Objectif 

Pour les lignes Femme et Sister : doter les licences d’un référentiel de marque, définition de la Femme Paul & Joe, conception des contenus,  brief et coordination de la direction artistique

Bénéfices

Conception et rédaction du Brandbook en FR /ENG en coordination avec la direction artistique.

HERMES

www.hermes.com

Objectif  

Proposer une vision sur la série Mode Homme, Automne Hiver 2016 

Bénéfice 

Narration du Manifeste de collection en FR /ENG

Quelque part en Islande…

“Au cœur d’une terre extrême, creuset d’éléments organiques et contrastés, 
Où règnent la terre, l’eau, le feu et l’air,
Debout, se dresse l’Homme singulier.
Chevelure indomptée, cachemire fauve, col relevé
Réchauffé d’un rayon nordique, 
Il fait face à l’état sauvage.
Indéfinissable, entre deux âges, 
Brut et doux, élégant et décontracté,
Contemplatif et sereinement ancré.
Le temps n’a pas de prise sur son être.
La nature est son écrin.
La lumière révèle son essentielle singularité.”

COTELAC

www.cotelac.com

Objectif

Raconter la collection Printemps Eté 2019 dans l’esprit du Carnet de voyage

Bénéfice

Une série narrative constituée d’un corpus de textes sous format prose et poésie, étayant la rencontre de la femme et du cheval sur les dunes de Camargue.

Ballade en Camargue

“Entre terres d’eau douce et cieux ocres salés
Le cheval s’élance sur la dune, indompté
Chevelures au vent, par ce blanc aveuglées
Toutes, elles l’enlacent enfin à sa portée
Crins et grains de peaux par une caresse
Se rencontrent, se narguent et s’adressent
Dans une ludique complicité, un brin
D’herbes hautes, enfant des marais salins.”